6366930 visits

BSc (UWO), HBSc (UWO),
PhD (Laval)

Assistant Professor

Department of Biology
Faculty of Science
and
Faculty of Education
University of Ottawa

Science Education and
Science Communication
(Ecology, Evolution and
Environmental Science)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Professeur adjoint

Département de biologie
Faculté des sciences
et
Faculté de l’Éducation
Université d’Ottawa

Pédagogie scientifique et communication scientifique
(Écologie, Évolution et Sciences
Environnementales)

QuickLinks

default page

Glossaire

1 - 50 / 75 Termes
Prochaine

Acoelomate Caractéristique d'un animal qui ne possède pas de coelome et dont les organes, en contact direct avec l'épithélium, sont soumis à toute pression externe s'exerçant sur le corps. Il n'y a pas d'espace ou cavité entre l'endoderme et l'ectoderme puisque la cavité normalement présente chez les coelomates est remplie de mésoderme.
Amplification larvaire Forme de reproduction asexuée caractérisée par la possibilité d'un organisme à l'état larvaire de produire un grand nombre d'organismes à l'étape suivante de son développement.
Antérieur Posture anatomique qui situe ce qui est au premier plan, de tout organe près de la tête des animaux bilatéraux.
Auricule Structures tactiles et chimiosensibles situées sur les côtés de la tête d’un Plathelminthe libre.
Cellule capuchon Cellule terminale des cellules flammes reliée au tubule cellulaire creux qui s'ouvre sur l'extérieur grâce au néphridiopore.
Cellule flamme Cellule excrétrice et osmorégulatrice spécialisée, possédant une touffe de flagelles (la flamme), servant au mouvement du liquide interne.
Cellule glandulaire Cellules du gastroderme des cnidaires qui sécrètent du mucus, une substance adhésive ayant une fonction digestive.
Cellule rétinulaire Partie de l’oeil composé, cette cellule est dotée de pigments récepteurs sensibles à la lumière qui, par des fibres nerveuses et via le nerf optique, envoie des informations visuelles au centre d’intégration (cerveau).
Cercaire Organisme à l'aspect de tétard caractéristique du cycle de vie des trématodes. Il dérive des rédies se situant dans l'hôte intermédiaire, qu'il quitte pour rejoindre l'hôte définitif ou un autre hôte intermédiaire.
Cil Poil vibratile à la surface de certaines cellules. Dépendamment de la cellule qu’ils recouvrent, les cils peuvent remplir des rôles différents. Le plus souvent, ils servent à créer un courant pour remplir une fonction de respiration et circulation (cnidaires), d’alimentation, etc.
Cordon nerveux en paires Cordon nerveux longitudinal, dont l'association est en paires reliées par des commissures transverses et dont le rôle, avec le cordon nerveux transverse, est de gérer la coordination musculaire.
Cordon nerveux tranverse Cordon nerveux qui, en reliant les cordons nerveux en paire, permet la formation d'un système nerveux en échelle dont rôle est de gérer la coordination musculaire.
Couche syncitiale Couche de cellules protectrices du tégument de certains Platyhelminthes parasitaires (Trematoda, Cestoda, Monogenea) ayant perdu leur membrane. Formant une matrice, elle remplit un rôle de protection, de défense permettant au parasite de résister aux attaques du système immunitaire de l’hôte.
Céphalisation Concentration des organes sensoriels dans la région de la tête d’un animal bilatéralement symétrique.
Digestion extracellulaire Processus physiologique, caractérisé par la sécrétion d'enzymes à travers la membrane cellulaire. La sécrétion émise par la digestion extracellulaire entraîne une catalyse enzymatique, puis la phagocytose des aliments contenus dans l'espace extracellulaire.
Digestion intracellulaire Processus physiologique caractérisé par la sécrétion d'enzymes digestives par les organites cellulaire appelés lysosomes. Ces dernières entraînent, au sein de la cellule, la réduction de molécules de grande taille à des molécules de taille plus réduite pour faciliter l'absorption.
Diverticulum Toute ramification ou poche profonde qui se déploie d'un organe et qui permet d'augmenter la surface d'absorption lors d'échanges gazeux et de nutriments.
Dorsal Posture anatomique qui situe et décrit ce qui se rattache au dos.
Extension cytoplasmique Étirement du cytoplasme de certains platyhelminthes parasitaires (Trematoda, Monogenea et Cestoda) allant de l'intérieur de la cellule jusqu'à la couche syncitiale. Cette extension permet la diffusion des éléments du cytoplasme (mitochondries et vacuoles) vers la couche syncitiale.
Fertilisation croisée Mode de reproduction par voie sexuée caractérisé par la fécondation d'un ovule par un spermatozoïde.
Fission transversale Mode de reproduction asexuée de certains platyhelminthes (ténies) se référant à leur capacité de survivre s’ils sont clivés en 2 moitiés égales. Le cas échéant, il y a obtention de 2 individus vivants qui vont croître et régénérer les structures manquantes.
Flagella Une organelle qui assure la mobilité d’une cellule en provoquant des courants ou mouvement du fluide environnant.
Glande vitelline Un ensemble de glandes (une ou deux), relativement grandes, appartenant au système reproducteur de la femelle et qui produisent des cellules qui sécrètent des substances qui supplémentent l'ovule fécondé. Aussi connu comme le jaune de l'oeuf chez les amniotes.
Hermaphrodite Caractéristique d'un organisme possédant des organes reproducteurs mâles et femelles. Cette condition peut être habituelle pour une espèce (monoïque) ou peut être une malformation chez un certain organisme.
Hôte définitif Organisme qui héberge un parasite ou partenaire commensal chez lequel il atteint sa maturité ; hôte sur lequel il se reproduit.
Hôte intermédiaire Organisme qui héberge un parasite ou partenaire commensal pendant son stade larvaire et une partie du cycle vital. Le parasite ou le partenaire commensale croît sur cet hôte, mais il nécessite un autre hôte pour terminer son cycle vital et se reproduire.
Lame basale Barrière protéique retrouvé dans le tégument des verres parasitaires Trematoda, Monogena et Cestoda séparant la couche syncitiale et l’intérieur de la cellule.
Metacercariae Cercaire ayant perdu sa queue et qui s'établit dans les muscles d'un second hôte intermédiaire et se transforme en kyste. La dégénération des organes larvaires de la cercaire représente pour elle une étape transitoire vers la maturation.
Microtriche Microvillosités spécialisées dont les extrémités, pointues et denses, permettent la fixation à l'organisme hôte chez certains verres parasitaires (Trematoda, Monogena et Cestoda). Leurs nombreux replis permettent d'augmenter les surfaces d'échanges gazeux.
Miracidie Étape du cycle vital des trématodes caractérisée par la présence d'un minuscule oeuf cilié dont sa motilité lui permet de nager vers l’hôte. C'est la première étape du cycle vital, où les miracidies sortent du corps d'un vertébré par excrétion et se dirigent vers un hôte intermédiaire, souvent un mollusque.
Mouvement rampant Mouvement du corps, régi par les muscles obliques, longitudinaux et circulaires, permettant le déplacement.
Mucus Sécrétion visqueuse et collante produite par des cellules spécialisées et servant à différentes fonctions dans différents organismes (voir contexte).
Muscles Forme de tissu contractile et excitable chez les animaux dont les contractions permettent le mouvement de l’animal et qui entoure de nombreux organes internes.
Muscles circulaires Couche la plus externe des muscles chez les Platyhelminthes, et qui fait le tour de l'organisme lui permettant ainsi de garder une forme aplatie.
Muscles diagonaux Deux muscles qui se croisent et s’insèrent dans les couches des muscles circulaires et longitudinaux.
Muscles dorso-ventraux Muscles qui relient la face dorsale et ventrale d'un Platyhelminthe, permettant la compression de l’axe dorso-ventral du corps.
Muscles longitudinaux Muscles retrouvés dans l’épiderme des organismes possédant un squelette hydrostatique, sert à maintenir cette pression, contribuant ainsi à maintenir la forme corporelle de l’animal.
Ocelle Oeil simple retrouvé chez certains invertébrés permettant une photoréception de base, très inferieure à celle des yeux composés. Il ne permet souvent que la détection d’ombrages et est constitué de cellules rétinulaires, d’une région photosensible et de pigments.
Opisthaptore Organe adhésif interne postérieur qui permet la fixation des douves monogènes grâce à des glandes adhésives, des crochets, des ventouses et des griffes.
Ouverture génitale Orifice du système reproducteur, situé à l'extrémité postérieure de l'animal, et ayant comme rôle chez la femelle de faire acheminer les produits séminifères vers le réceptacle séminal.
Ovaire a) Gonades femelles habituellement retrouvées en paires où se déroule la production d’ovules; elles sont homologues aux testicules des mâles. b) Partie inférieure agrandie du pistil d'une fleur comprenant un ou plusieurs carpelles soudés qui enveloppe/nt les ovules.
Oviducte Conduit par lequel les oeufs passent de l'ovaire à l'orifice génital.
Parasite facultatif Organisme qui vit de manière indépendante mais qui peut, à l'occasion, parasiter un hôte.
Parasite obligatoire Parasite dont la réplication dépend indispensablement d'un hôte pour compléter son cycle vital.
Parasitisme Relation symbiotique où l'un des organismes (le parasite) se nourrit et se reproduit aux dépens d'un ou de plusieurs autres organismes (l'hôte).
Parenchyme Masse spongieuse des cellules mésenchymateuses qui représente l'espace situé entre les viscères et les muscles chez les acoelomates tel que les platyhelminthes.
Pharynx Organe du système digestif qui vient tout de suite après la bouche, et est à la jonction des voies respiratoires et digestives chez les animaux à la respiration aérienne. La nourriture y passe et descend dans l’oesophage par contractions musculaires gérées par un anneau nerveux l’entourant pour se rendre jusqu’au niveau inférieur du système digestif.
Platyhelminthes Embranchement regroupant les vers plats, des organismes bilatéraux, triploblastiques, acoelomates, possédant un système protonéphridien pour l’osmorégulation, un tube digestif incomplet ramifié et dont la plupart des représentants actuels sont des parasites qui n'ont pas de tête définie ni d'appendices.
Pore excréteur Système branchu élaboré qui permet l'excrétion des fluides.
Pore génital Ouverture menant des gonades à l’environnement extérieur.

Prochaine 1 / 2