7287640 visits

BSc (UWO), HBSc (UWO),
PhD (Laval)

Assistant Professor

Department of Biology
Faculty of Science
and
Faculty of Education
University of Ottawa

Science Education and
Science Communication
(Ecology, Evolution and
Environmental Science)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Professeur adjoint

Département de biologie
Faculté des sciences
et
Faculté de l’Éducation
Université d’Ottawa

Pédagogie scientifique et communication scientifique
(Écologie, Évolution et Sciences
Environnementales)

QuickLinks

default page

Glossaire

51 - 74 / 74 Termes
Précédent

Hormoligose Phénomène par lequel des doses sous-létales ont un effet favorable sur la physiologie et/ou le comportement d'un arthropode, d'une peste.
Hormone antidiurétique Hormone agissant sur les reins en servant à la régulation de la réabsorption/rétention de l’eau.
Hormone de croissance Hormone polypeptidique secrétée par la partie antérieur de l'hypophyse qui promeut la croissance du corps et stimule plusieurs aspects du métabolisme.
Hormone juvénile Hormone sécrétée par les Corpora allates et qui contrôle de développement post-embryonnaire chez les insectes.
Huile horticole Huiles légères à base de pétrole ou à base de plantes qui sont appliquées sur la surface des plantes par pulvérisation et servent ainsi d'insecticide.
Humérus L’unique os retrouvé dans la région supérieure de chacun des membres supérieurs, formant donc le bras des tétrapodes. Fait lien entre l’épaule et le coude.
Hydranthe Synonyme de gastrozoïde (polype d’une colonie d’hydrozoa (phylum Cnidaria) spécialisé pour l’alimentation, et qui possède de nombreux cnidocytes sur ces tentacules).
Hydroïde Cellule chez les plantes invasculaires pour le transport de l'eau.
Hydrocaulus Tige reliant les individus d’une colonie de polypes d’hydrozoa (phylum cnidaria), comprenant le coenosarc entouré du périsarc.
Hydrorhiza Pied fixant la colonie de polype d’hydrozoa (phylum cnidaria) au substrat.
Hydrosoluble Propriété chimique qui indique la capacité de se dissoudre dans l'eau et les solvants polaires.
Hydrothéca Extension du périsarc qui contient et protège l’hydranthe ou le gastrozoïde chez les polypes thécates des Hydrozoa (phylum Cnidaria).
Hydrozoa Classe d'organismes appartenant au Phylum Cnidaria passant par les 2 stades du cycle vital, soit polypes et méduses, mais dont le stade polype domine. Les polypes peuvent être thécates ou athécates et sont souvent coloniaux où certains individus sont spécialisés pour la reproduction (gonozoïde) et d’autres pour l’alimentation (gastrozoïdes). Le cycle vital peut inclure une larve planula ou une larve actinula.
Hyménium Couche à la surface des ascocarpes ou des basidiocarpes où sont situées les asques ou les basides chez les ascomycètes ou les basidiomycètes.
Hymenoptera Ordre taxonomique chez les insectes possédant deux paires d'ailes membraneuses (la paire d'ailes antérieures étant un peu plus longue que la paire postérieure) reliées ensemble par un système de couplage. Les pièces buccales varient du type broyeur au type suceur.
Hyperosmotique Lorsque la concentration en soluté d’une région est supérieure à celle d’une autre région. Un organisme est hyperosmotique lorsqu’il possède une concentration en soluté plus élevée que celle du milieu dans lequel il se trouve. L’eau de l’environnement aura alors tendance à entrer naturellement par osmose dans l’organisme.
Hypocotyle Portion de la tige en-dessous des cotylédons.
Hypoosmotique Lorsque la concentration en soluté d’une région est inférieure à celle d’une autre région. Un organisme est hypoosmotique lorsqu’il possède une concentration en soluté moins élevée que celle du milieu dans lequel il se trouve. L’eau de l’environnement aura alors tendance à le quitter naturellement par osmose.
Hypopharynx Pièce buccale de certains arthropodes, comparable à une langue, qui constitue une sorte de plancher de la bouche, est associée au labium, et aide à diriger les aliments vers l’oesophage.
Hypostome Structure situé sous la bouche, fréquemment retrouvée chez les invertébrés.
Hypothèse Proposition faite suite à des observations et qu'on vérifie par expérimentation ou déduction.
Hypothèse arboricole Hypothèse avancée pour expliquer l’évolution du vol chez les oiseaux, postulant que l’ancêtre des oiseaux était un théropode qui vivait dans les arbres, et possédait de grosses griffes. Plutôt que de redescendre par terre pour se déplacer, il aurait commencé à planer entre les arbres, solution avantageuse car ça le gardait hors d’atteinte de ses prédateurs. De plus, planer demandait moins d’effort que de descendre et grimper continuellement. Également connu sous l'appellation d'hypothèse descendante ou 'top-down'.
Hypothèse cursoriale Hypothèse avancée pour expliquer l’évolution du vol chez les oiseaux, basée sur la croyance que l'ancêtre des oiseaux était un théropode bipède, qui se déplaçait en courant au sol. Il aurait eu de longs bras munis de plumes, lui permettant de bondir plus haut et plus loin lors de ses déplacements pour attraper de petites proies volantes comme des insectes. Également connu sous l'appellation d'hypothèse ascendante ou 'bottom-top'.
Hypothèse de la perturbation intermédiaire Théorie selon laquelle un niveau moyen de perturbation est nécessaire pour conserver une grande biodiversité.

Précédent 2 / 2