6890215 visits

BSc (UWO), HBSc (UWO),
PhD (Laval)

Assistant Professor

Department of Biology
Faculty of Science
and
Faculty of Education
University of Ottawa

Science Education and
Science Communication
(Ecology, Evolution and
Environmental Science)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Professeur adjoint

Département de biologie
Faculté des sciences
et
Faculté de l’Éducation
Université d’Ottawa

Pédagogie scientifique et communication scientifique
(Écologie, Évolution et Sciences
Environnementales)

QuickLinks

default page

Glossaire

1 - 50 / 60 Termes
Prochaine

Amibocyte Cellule d’un organisme multicellulaire se déplaçant par des mouvements amiboïdes, responsable du transport de matériaux et/ou de la défense et du nettoyage cellulaire.
Archéocyte Cellules amibocytes retrouvées dans la mésoglée des éponges et qui ont la capacité de bouger dans leur médium et occupent de nombreuses fonctions alimentaires comme la réception de particules alimentaires captées par les choanocytes pour les digérer, et la capacité de faire la phagocytose de particules alimentaires situées sur la face externe des éponges. De plus, les archéocytes ont la capacité de se différencier en un type d’amybocyte plus spécialisé, soit en sclérocyte ou en collencyte.
Asconoïde Le plan corporel le plus simple chez les éponges, qui est le moins efficace sur le plan métabolique et seulement retrouvé chez les plus petites éponges. L’eau pénètre directement dans le spongiocoele par les porocytes et les particules alimentaires en suspension dans l’eau sont absorbées par une couche simple de choanocytes.
Bourgeonnement Mode de reproduction par voie asexuée caractérisé par une extension de l'organisme qui se sépare pour produire un nouvel individu.
Calcarea Classe des organismes appartenant au Phylum Porifera dotés de spicules de calcaire (carbonate de calcium) retrouvés sous forme de calcite ou d’aragonite et possédant de 2 à 4 pointes. Selon l’espèce, les Calcarea peuvent adopter les 3 types de plans corporels (asconoïde, syconoïde ou leuconoïde).
Cellule germinale Cellules à la base de la reproduction sexuée et formant les gamètes (spermatozoïdes et ovocytes chez les animaux) qui transmettent toute leur information génétique à la progéniture.
Cellule somatique Ensemble des cellules qui forment le corps d’un organisme multicellulaire à l’exception des cellules servant à la reproduction (cellules germinales) et étant donc produites à partir de cellules déjà existantes.
Chambre des choanocytes Agrégats de choanocytes qui tapissent les canaux inhalant des éponges de type corporel leuconoïdes et ayant comme rôle de filtrer les particules alimentaires en suspension dans l’eau.
Choanocyte Cellules formant l'épithélium interne (choanoderme) des éponges et ayant pour rôle de générer un courant d'eau de capter les particules alimentaires qui entrent dans l'éponge.
Choanoderme L’épithélium interne des éponges formé par des cellules que l’on appel des choanocytes.
Choanoflagellé Protiste flagellé multicellulaire dont la forme est assimilable à celle d'un choanocyte.
Coeloblastula Forme larvaire associée au développement ovipare et caractérisée par la région centrale de la larve étant indifférenciée et des flagelles recouvrant l’extérieur de la larve.
Collencyte Cellules amibocytes spécialisées dans la sécrétion de fibres de collagène chez les éponges.
Collerette Anneau composé de cils connectés ensemble par des microfibrilles et formant un filet afin de capter les particules alimentaires entrantes.
Colonie Groupe d’organismes de la même espèce qui vivent de façon collective et suivant donc un mode de vie qui apporte généralement de nombreux avantages pour se défendre contre les prédateurs et pour attaquer les proies.
Demospongiae Plus vaste classe appartenant au Phylum Porifera doté de spicules de silice (un minéral) et/ou de spongine (une matrice protéique) possédant de 1 à 4 pointes. Le type de plan corporel leuconoïde est prédominant chez cette classe d’éponge.
Défense chimique Composés toxiques emmagasinés ou produits par certaines espèces d’animaux ou de plantes dans le but de se défendre contre de potentiels agresseurs.
Encroûtement Processus par lequel une surface est recouverte d’une croûte ou d’un dépôt.
Endosquelette L’endosquelette est une forme de support physique à l’intérieur du corps d’un organisme. C’est l’opposé de l’exosquelette de certains animaux.
Eumétazoaire L’ensemble des animaux possédant une organisation tissulaire afin d’accomplir les fonctions de l’organisme. Sous-règne d'animaux caractérisés par la présence d'une lame basale collagéneuse et de tous les types de jonctions, ainsi que par un endothélium.
Explosion cambrienne Période ayant eu lieu il y a 542 et 530Ma, et caractérisée à l’échelle géologique d'une apparition soudaine des organismes multicellulaires résultant en l’apparition de la majorité des grands embranchements des métazoaires d’aujourd’hui.
Filtreur Organisme se nourrissant de matière ou de particules alimentaires en suspension dans l’eau ou dans l’air. Cette action a pour effet de filtrer le médium.
Fitness inclusif Terme de biologie de l’évolution, référant au nombre de rejetons que produit un individu, en plus du nombre de rejeton que cet individu aide à produire par altruisme, calculé par la somme du fitness direct et indirect pour l'individu.
Flagella Une organelle qui assure la mobilité d’une cellule en provoquant des courants ou mouvement du fluide environnant.
Fragmentation Type de reproduction asexuée très répandu chez les végétaux et les invertébrés aquatiques où il y a fragmentation d'un organisme afin d'assurer sa survie et qui permet à un organisme de se reproduire très rapidement. Chaque fragment pourra se développer en un nouvel organisme.
Gemmule Structure de dormance produite par reproduction asexuée chez les porifères (éponges) permettant la survie dans des conditions environnementales hostiles (manque d’oxygène, froid en hiver, dessiccation, etc.).
Hermaphrodite Caractéristique d'un organisme possédant des organes reproducteurs mâles et femelles. Cette condition peut être habituelle pour une espèce (monoïque) ou peut être une malformation chez un certain organisme.
Hexactinellida Classe d'organismes appartenant au Phylum Porifera dotés de spicules qui sont composées uniquement de silice à 6 pointes. Ce type d’éponge est dit ‘syncitial’ puisqu’il ne possède ni pinacoderme ni choanoderme distinct, ces tissus coexistent plutôt sous forme de ‘choanosyncytium’.
Larve planctonique Organisme au premier stade de développement (larve) en suspension dans l’eau; incapable de lutter contre le courant et se laissant porter par celui-ci.
Leuconoïde Type de plan corporel le plus complexe chez les éponges, mais également le plus efficace, car il permet aux éponges d’accroître leur grandeur. Chez les leuconoïdes, le spongiocoele disparait et est remplacé par de nombreux canaux dans lesquels on retrouve des chambres à choanocytes qui sont des agrégats de choanocytes. Ainsi, toute l’eau qui entre dans l’éponge est envoyée dans ces petits canaux et passe par les chambres à choanocytes afin d’être filtrée.
Micropyle Chez les porifères, extrémité par laquelle les archéocytes émergeront de la gemmule afin de former une nouvelle éponge lors de reproduction asexuée.
Monoïque Caractéristique d'un organisme possédant les gonades ou organes reproductifs mâles et femelles. Espèce chez laquelle la condition d’hermaphrodite est normale.
Multi-cellulaire Organisme constitué de plusieurs cellules spécialisées ayant différentes fonctions.
Multi-cellularité État des organismes composés de plusieurs cellules qui se sont différenciées afin d’accomplir une fonction spécialisée.
Myocyte Cellules contractiles chez les éponges qui sont arrangées en bandes circulaires autour des pores afin de régler le débit d’eau entrant dans l’éponge.
Mésoglée Matrice gélatineuse extracellulaire qui contient des cellules amiboïdes, des fibrilles et des éléments squelettiques agissant comme "tissu connectif".
Métazoaire Ensemble des organismes eucaryotes, pluricellulaires, mobiles et hétérotrophes. Ces organismes représentent l’ensemble du règne animal et sont regroupés en 2 catégories : les parazoaires et les eumétazoaires.
Osculum Ouverture par laquelle les éponges expulsent l’eau.
Ostium dermal L’ouverture des porocytes permettant l’entrée d’eau à l’intérieur d’une éponge de plan corporel asconoïde.
Parazoaire Nom donné au groupe d’animaux qui ne possèdent pas de vrais tissus mais qui démontrent de la multi-cellularité et dont les fonctions de l’organisme sont remplies par des cellules spécialisées. Ces animaux paraphylétique font parti du clade des Porifera ou éponges.
Parenchymula Type de larve planctonique au corps plein et dont l’extérieur est couvert de flagelles pour aider à la dispersion.
Phototropisme Croissance influencée par la capacité d’un organisme à s’orienter par rapport à la lumière.
Pinacocyte Ensemble des cellules contractiles qui composent l’épithélium externe des éponges (pinacoderme). Attachées à la mésoglée, elles recouvrent la face externe des éponges et une petite partie de la face interne.
Pinacoderme L’épithélium externe des éponges, formé de cellules que l’on appel des pinacocytes.
Porifera Phylum paraphylétique composé d’organismes aquatiques filtreurs, sessiles, asymétriques, et étant caractérisés par la présence de choanocytes. Animal multicellulaire le plus simple et constituant le seul clade animal ne possédant pas de vrai tissus (parazoaire).
Porocyte Cellules tubulaires qui traversent les éponges de plan corporel asconoïde et permettant ainsi de relier l’environnement externe de l’éponge à son environnement interne.
Protandrie État, chez des organismes hermaphrodites/monoïques, caractérisé par la maturation des organes/gonades/gamètes mâles avant celles femelles ou le développement de caractères sexuels mâles avant les caractères sexuels femelles pour empêcher l’auto-fertilisation.
Reproduction asexuée Type de reproduction qui n'implique pas de gamètes ni organes sexuels et correspond donc à la capacité d’un organisme à se reproduire par lui-même, sans partenaire.
Reproduction sexuée Rencontre d’organismes ou de cellules de type sexuel différent (gamètes mâle et femelle), résultant en la formation d’un nouvel organisme ayant la moitié du matériel génétique de chaque parent.
Régénération Type de reproduction asexuée correspondant à la faculté de renouveler ou de reconstituer une partie d’un être vivant suite à son endommagement ou à sa perte.

Prochaine 1 / 2