6990509 visits

BSc (UWO), HBSc (UWO),
PhD (Laval)

Assistant Professor

Department of Biology
Faculty of Science
and
Faculty of Education
University of Ottawa

Science Education and
Science Communication
(Ecology, Evolution and
Environmental Science)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Professeur adjoint

Département de biologie
Faculté des sciences
et
Faculté de l’Éducation
Université d’Ottawa

Pédagogie scientifique et communication scientifique
(Écologie, Évolution et Sciences
Environnementales)

QuickLinks

default page

Glossaire

35 Termes

Asymétrie corporelle Se dit de l'organisation morphologique d'un organisme qui ne présente pas de correspondance exacte de forme, de grandeur ou de position avec lui-même ou avec un autre organisme d'une même classe, ordre ou embranchement.
Blastocèle Cavité creuse à l’intérieur d’une épaisse sphère de cellules, résultant de la division de cellules individuelles au cours du développement embryonnaire.
Blastomère Cellule se formant au stade embryologique hâtif (segmentation du zygote), par clivage cellulaire.
Blastopore Ouverture de l'archentéron, intestin primitif, qui, au cours de la gastrulation, aboutira à la formation de la bouche chez les organismes protostomiens, ou la formation de l'anus chez les organismes deutérostomiens.
Blastula Stade embryologique hâtif qui se compose d'une masse cellulaire creuse.
Clivage radial Modèle de division cellulaire, ayant lieu au cours du développement embryonnaire, caractérisé par un entassement des produits issus de la division des cellules, les uns par-dessus les autres.
Clivage spiral Modèle de division cellulaire, ayant lieu au cours du développement embryonnaire, caractérisé par une rotation dans le sens horaire ou antihoraire, des produits de la division cellulaire, permettant ainsi aux cellules-filles de rester dans le sillon des cellules sous-adjacentes.
Coelome Cavité corporelle (gastrocèle) complètement tapissée par le mésoderme, formant le péritoine, qui contient des fluides, confère l’espace nécessaire à la répartition des organes viscéraux et une grande flexibilité en permettant au tube digestif de se déplacer indépendamment du reste du corps de l’animal, facilitant ainsi la digestion. Il permet finalement une plus grande taille et complexité corporelle (car il y a plus de surfaces pour les échanges).
Deutérostome Embranchement supérieur caractérisé par la formation d'un anus à partir du blastopore, un clivage cellulaire radial ainsi que la formation d'une cavité corporelle par l'entremise de sacs entérocoeliques, autant de caractéristiques relatives au blastospore.
Diffusion Phénomène de transport irréversible où il y a un mouvement de particules ou de molécules d’une région de haute concentration vers une région à faible concentration de ces particules ou molécules.
Ectoderme Couche extérieure de tissu de l'embryon en cours de formation (stade de la gastrulation), qui donne naissance aux organes externes, muqueuses et système nerveux.
Endoderme 1. Couche la plus interne de tissu chez l'embryon qui forme l'intestin primitif et qui deviendra le canal alimentaire de l'organisme. 2. Épaisseur de cellules parenchyme dans les racines qui entourent le cylindre vasculaire des plantes et sert à régulariser la circulation de l'eau et des minéraux. Contient de la lignine et subérine.
Entérocèle Type de coelome formé à partir de l'intestin primitif de l'endoderme, par protubérance du sac mésodermal.
Eucaryote Organismes dont les cellules possèdent un noyau et des organites délimités par des membranes cellulaire.
Eucoelomate Organisme ayant un vrai coelome, muni d'un mésoderme tapissant complètement la cavité corporelle (gastrocèle).
Excrétion Processus par lequel un organisme ou une cellule animale élimine ses déchets toxiques (composés azotés) à l'aide du système excréteur dont c'est la fonction principale.
Gastrocèle Cavité embryonnaire, formée au cours de la gastrulation, qui donne naissance à l'intestin adulte (au tracte alimentaire).
Gastrula
Stade du développement embryonnaire caractérisé par la constitution d'un embryon à deux couches de cellules entourant l’archentéron (intestin primitif) doté d’une ouverture, le blastopore.
Gastrulation Lors du développement embryonnaire, étape qui conduit à la conversion de la blastula en gastrula, où il y a formation du tracte alimentaire. Les cellules migrent vers l’intérieur de l’embryon formant la région où le blastopore sera formé pour créer la deuxième couche, l’endoderme. L’embryon passe alors d’une couche à une cellule à une couche à deux cellules.
Génotype Ensemble du matériel génétique d'un organisme incluant les gènes non exprimés et qui forme le génome d'un individu.
Homozygote Individu qui possède une paire d'allèles identiques pour un caractère donné.
Homéostasie Capacité d’un organisme à maintenir une certaine stabilité interne malgré les fluctuations du milieu externe.
Hétérozygote Individu qui possède une paire d'allèles différents pour un caractère donné.
Mésoderme La troisième couche de tissu chez l'embryon, formée dans la gastrula entre l'ectoderme et l'endoderme, qui donne naissance aux tissus musculaires, urogénitaux et vasculaires et au péritonéum.
Osmorégulation Processus homéostatique de contrôle actif de la pression osmotique interne d’un organisme permettant ainsi le maintien de son osmolarité normale.
Protostome Embranchement inférieur caractérisé par la formation d'une bouche à partir du blastopore, un clivage cellulaire spiral ainsi que la formation d'une cavité corporelle par schizocèle.
Pseudocoelomate Organisme possédant une cavité (gastrocèle) qui n'est pas complètement tapissée par le mésoderme.
Schizocèle Véritable cavité corporelle formée par division du mésoderme.
Symétrie bilatérale Type de symétrie caractérisée par la présence d'un plan de symétrie unique passant par l'axe oral-aboral et divisant l'organisme en deux moitiés identiques.
Symétrie biradiale Type de symétrie radiale caractérisée, chez un organisme qui possède des structures paires, par la présence de deux plans de symétrie passant par l'axe oral-aboral.
Symétrie radiale Organisation morphologique caractérisée par la présence d'un axe oral-aboral par lequel n'importe quelle section longitudinale du corps de l'animal le divise en deux moitiés identiques par rapport à cet axe.
Symétrie sphérique Se dit de l'organisation morphologique d'un organisme qui possède des plans de réflexion. Elle permet une visualisation morphologique en trois dimensions de l'organisme.
Tissu Ensemble de cellules similaires regroupées dans un but fonctionnel de manière à remplir une fonction vitale. Il y a quatre types de tissus chez les animaux : épithélial, conjonctif, musculaire et nerveux.
Urée Déchet azoté excrété dans l’urine des mammifères et des amphibiens.
Zygote Cellule diploïde issue de la fécondation de gamètes haploïdes, il est le résultat de la fusion d'un gamète mâle et d'un gamète femelle, pour donner lieu à l'embryon.