6366225 visits

BSc (UWO), HBSc (UWO),
PhD (Laval)

Assistant Professor

Department of Biology
Faculty of Science
and
Faculty of Education
University of Ottawa

Science Education and
Science Communication
(Ecology, Evolution and
Environmental Science)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Professeur adjoint

Département de biologie
Faculté des sciences
et
Faculté de l’Éducation
Université d’Ottawa

Pédagogie scientifique et communication scientifique
(Écologie, Évolution et Sciences
Environnementales)

QuickLinks

default page

Glossaire

1 - 50 / 87 Termes
Prochaine

Acontie Prolongement du septum émergeant de la cavité gastrovasculaire des Anémones (Phylum Cnidaria) sous forme de longs filaments qui possèdent des nématocystes à leurs extrémités afin de se défendre contre un prédateur ou d’immobiliser une proie.
Actinula Stade du cycle de vie des Hydrozoa (Phylum Cnidaria) où il y a développement d’une larve actinula à partir de la larve planula. C’est la larve actinula qui ira se fixer au substrat pour former un nouveau polype.
Anthozoa Classe d'organismes appartenant au Phylum Cnidaria, comprenant les coraux et anémones de mer et caractérisés par une symétrie biradiale (siphonoglyphes). Elle représente la seule classe de cnidaires ne possédant pas de stade méduse; les polypes se reproduisent en libérant une larve planula ou de façon asexuée.
Anémone Organisme appartenant au phylum des Cnidaires de la classe des Anthozoa, caractérisé par l’absence du stade de méduse car il est retrouvé en permanence sous le stade de polype.
Athécate Absence d’une couche, gaine ou enveloppe protectrice. Les polypes athécates d’hydrozoa (phylum cnidaria) sont caractérisés par l’absence de chambres recouvrant les gastrozoïdes et gonozoïdes (respectivement hydrotheca et gonotheca).
Bande ciliée Zone ciliée entourant les larves trochophores et contribuant à leur motilité aquatique.
Bourgeonnement Mode de reproduction par voie asexuée caractérisé par une extension de l'organisme qui se sépare pour produire un nouvel individu.
Bras oral Membre associé à la bouche de la méduse, permet d’orienter la nourriture.
Capsule du nématocyste  Structure chez les cnidaires renfermant le nématocyste tenu sous pression osmotique et tactile.
Capuchon Mécanorécepteur situé sur les tentacules des cnidaires et qui réagit aux stimuli tactiles.
Cavité gastrovasculaire Cavité corporelle tapissée de gastroderme et occupant à la fois des fonctions digestives et circulatoires et ne possédant qu’une seule ouverture servant de bouche et d’anus.
Cellule glandulaire Cellules du gastroderme des cnidaires qui sécrètent du mucus, une substance adhésive ayant une fonction digestive.
Cellule musculaire nutritive Cellules formant le constituant principal du gastroderme des cnidaires qui occupent des fonctions nutritives tel que la phagocytose et libèrent des enzymes pour faciliter la digestion intra et extracellulaire.
Cellule nerveuse Cellules formant un réseau permettant la transmission de l’influx nerveux. Chez les organismes plus complexes, elles sont catégorisées en nerfs ou neurones.
Cellule nerveuse épidermique Cellules épidermiques formant un réseau nerveux et coordonnant les contractions musculaires des cellules épithéliomusculaires et des cnidocytes. Elles font aussi synapse avec les cellules sensorielles.
Cellule sensorielle Cellules dont une extrémité agit comme récepteur sensoriel des stimuli tactiles et chimiques et l'autre fait synapse avec les cellules nerveuses et communique cette information au cerveau.
Cellule urticante Cellules piquantes ou adhésives contenues à l’intérieur des cnidocytes des cnidaires, dont le type le plus commun est le nématocyste, responsable de la défense contre la prédation.
Cellule épithéliomusculaire Cellules constituant la majorité de l’épiderme des cnidaires, et qui forment une couche protectrice autour de l’organisme et peuvent provoquer des contractions musculaires.
Cnidaria Phylum animal composé d’organismes aquatiques caractérisés par une symétrie radial (ou biradiale), la présence de tissus (diploblastique), de cellules urticantes soit les cnidocytes, d’un squelette hydrostatique et d’un cycle biologique à deux stades soit méduse et polype.
Cnidocil Poil associé au cnidocyste qui, lorsque stimulé, agit comme gâchette en provoquant l’ouverture de l’operculum et la libération du nématocyste.
Cnidocyte Cellule de l’ectoderme (et parfois l'endoderme) des cnidaires modifiée pour la défense, souvent retrouvée sur les tentacules. Elle contient une cellule urticante telle qu’un nématocyste.
Coenosarc Extension de la cavité gastrovasculaire des polypes coloniaux chez Hydrozoa (phylum des cnidaires); région vivante reliant les polypes de la colonie ensemble.
Coraux Polypes des anthozoa (phylum cnidaria), organismes typiquement coloniaux, dont certains individus sécrètent une matrice de carbonate de calcium. Polypes qui ne se métamorphosent pas en méduse.
Cubozoa Classe d'organismes appartenant au Phylum Cnidaria passant par les 2 stades du cycle vital, soit polypes et méduses, ils sont caractérisés par une strobilisation donnant lieu à une seule méduse dotée de rhopalium.
Dactylozoïde Polypes coloniaux de la classe des Hydrozoa (Phylum Cnidaria) spécialisés pour la défense et pour la chasse de proies, et qui possèdent une grande abondance de cnidocytes.
Diploblastique Se dit d’un métazoaire dont la gastrulation est incomplète et qui possède 2 types de tissus, l’ectoderme et l’endoderme. Il y a absence du mésoderme qui est remplacé par la mésoglée qui sépare les 2 types de tissus.
Disque pédieux Pied ancrant l’anémone (Phylum Cnidaria) au substrat.
Ectoderme Couche extérieure de tissu de l'embryon en cours de formation (stade de la gastrulation), qui donne naissance aux organes externes, muqueuses et système nerveux.
Endoderme 1. Couche la plus interne de tissu chez l'embryon qui forme l'intestin primitif et qui deviendra le canal alimentaire de l'organisme. 2. Épaisseur de cellules parenchyme dans les racines qui entourent le cylindre vasculaire des plantes et sert à régulariser la circulation de l'eau et des minéraux. Contient de la lignine et subérine.
Ephyra Jeune méduse émergeant suite à la strobilisation (bourgeonnement répétitif) du strobile chez les Schyphozoa (Phylum Cnidaria).
Filament gastrique Repliement de membranes du système gastrovasculaire permettant d’augmenter la surface d’absorption pour la digestion intracellulaire.
Filet nerveux Système sensoriel des cnidaires, ensemble de cellules nerveuses localisées sur les tentacules. Comprend des photorécepteurs et mécanorécepteurs.
Fission binaire Mode de reproduction par voie asexuée caractérisé par le dédoublement de l'organisme produisant deux individus identiques et de même taille.
Gastroderme Couche d'endoderme différenciée entourant la cavité gastrique des cnidaires et dont les cellules occupent une fonction digestive.
Gastrozoïde Polype d’une colonie d’hydrozoa (phylum Cnidaria) spécialisé pour l’alimentation, et qui possède de nombreux cnidocytes sur ces tentacules.
Gonophore Boutons médusoïdes ou méduses en développement dans les gonozoïdes de polypes coloniaux d’hydrozoa (phylum Cnidaria).
Gonothéca Extension du périsarc qui contient et protège le gonozoïde chez les polypes thécates des Hydrozoa (phylum Cnidaria).
Gonozoïde Polype d’une colonie d’hydrozoa (phylum Cnidaria) spécialisé pour la reproduction sexuée, et qui produit des boutons médusoïdes qui deviendront des méduses.
Hydranthe Synonyme de gastrozoïde (polype d’une colonie d’hydrozoa (phylum Cnidaria) spécialisé pour l’alimentation, et qui possède de nombreux cnidocytes sur ces tentacules).
Hydrocaulus Tige reliant les individus d’une colonie de polypes d’hydrozoa (phylum cnidaria), comprenant le coenosarc entouré du périsarc.
Hydrorhiza Pied fixant la colonie de polype d’hydrozoa (phylum cnidaria) au substrat.
Hydrothéca Extension du périsarc qui contient et protège l’hydranthe ou le gastrozoïde chez les polypes thécates des Hydrozoa (phylum Cnidaria).
Hydrozoa Classe d'organismes appartenant au Phylum Cnidaria passant par les 2 stades du cycle vital, soit polypes et méduses, mais dont le stade polype domine. Les polypes peuvent être thécates ou athécates et sont souvent coloniaux où certains individus sont spécialisés pour la reproduction (gonozoïde) et d’autres pour l’alimentation (gastrozoïdes). Le cycle vital peut inclure une larve planula ou une larve actinula.
Hypostome Structure situé sous la bouche, fréquemment retrouvée chez les invertébrés.
Isotonique Caractéristique des solutions possédant une concentration égale en soluté de part et d’autre d’une membrane semi-perméable, générant une pression ionique égale de chaque côté de la membrane. Relié à la notion d’osmorégulation.
Larve planule Larve ciliée formée suite l’union de gamètes libérées par 2 méduse (phylum Cnidaire), elle est le résultat de la reproduction sexuée chez certaines méduses. Elle nage librement permettant ainsi sa dispersion et se fixera au substrat pour former un nouveau polype.
Lobe cnidoglandulaire Lobe à l’extrémité d’un septum partiel du tract digestif des Anémones (Phylum Cnidaria) contribuant à la digestion extracellulaire par sécrétion d’enzyme.
Manubrium Extension tubulaire sous l’ombrelle des méduses (Phylum Cnidaria) menant à la bouche.
Mucus Sécrétion visqueuse et collante produite par des cellules spécialisées et servant à différentes fonctions dans différents organismes (voir contexte).
Muscle rétracteur Type de muscle qui permet le rétrécissement d’une région corporelle lors de sa contraction.

Prochaine 1 / 2