4926822 visits

BSc (UWO), HBSc (UWO),
PhD (Laval)

Assistant Professor

Department of Biology
Faculty of Science
and
Faculty of Education
University of Ottawa

Science Education and
Science Communication
(Ecology, Evolution and
Environmental Science)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Professeur adjoint

Département de biologie
Faculté des sciences
et
Faculté de l’Éducation
Université d’Ottawa

Pédagogie scientifique et communication scientifique
(Écologie, Évolution et Sciences
Environnementales)

QuickLinks

default page

Glossaire

1 - 50 / 54 Termes
Prochaine

B.t. aizawai Le Bacillus thuringiensis var. aizawai est une sous-espèce de Bt qui est toxique uniquement pour les larves de plusieurs espèces de papillons nocturnes. Les protéines cristallisées produite par le Bacillus thuringiensis var. aizawai, une fois ingérées par les larves, détruisent les parois de l'estomac des insectes et ceux-ci meurent en quelques jours.
B.t. israelensis Le Bacillus thuringiensis var. israelensis, ou Bti, est une sous-espèce de Bt qui est toxique uniquement pour les larves de mouches noires et de moustiques. Les protéines cristallisées produite par le Bti, une fois ingérées par les larves, détruisent les parois de l'estomac des insectes et ceux-ci meurent en quelques jours.
B.t. kurstaki Le Bacillus thuringiensis var. kurstaki, ou Btk, est une sous-espèce de Bt qui est toxique uniquement pour les larves des insectes de l'ordre des lépidoptères. Les protéines cristallisées produite par le Btk, une fois ingérées par les larves, détruisent les parois de l'estomac des insectes et ceux-ci meurent en quelques jours.
B.t. tenebrionis Le Bacillus thuringiensis var. tenebrionis est une sous-espèce de Bt qui est toxique uniquement pour les larves du doryphore de la pomme de terre et la galéruque de l'orme (incluant l'insecte adulte). Les protéines cristallisées produite par le Btt, une fois ingérées par les larves, détruisent les parois de l'estomac des insectes et ceux-ci meurent en quelques jours.
Bacillariophyte Embranchement des algues qui comprend les diatomées. Se retrouve dans les eaux douces et marines.
Bacillus lentimorbus Souche du Bacillus popilliae dont les spores de Bacillus lentimorbus infectent également les larves du scarabée japonais et possiblement quelques autres insectes de la famille Scarabaeidae.
Bacillus popilliae Bacille Gram négatif qui produit des spores qui lorsqu'ingérés par les larves de scarabée japonais deviennent des bactéries actives à l'intérieur des larves qui mourront lors que la population de bactéries devient élevée et qu'elles relâchent à nouveau des spores.
Bacillus thuringiensis Bacille Gram positif, aérobic et sporulé que l'on retrouve naturellement dans le sol, l'eau, l'air et les feuilles des végétaux et qui est efficace comme insecticide seulement si ses spores sont ingérées par les insectes puisque ceux-ci produisent des toxines qui sont en fait des cristaux de protéines relâché lors de la lyse des cellules.
Bactériochlorophylle Pigment photosynthétique présent chez des bactéries autotrophes et chimiotrophes (à l'exception des cyanobactéries et prochlorophytes). Permet de capter l'énergie lumineuse et de la convertir en énergie chimique pour la formation de composés organiques. Spectre d'absorption se situe de 380 à 430 nm (violet et bleu) et de 680 à 800 nm (rouge et infrarouge).
Bacteria L'un des trois domaines, avec Archaea et Eucarya. Il regroupe des organismes procaryotes (unicellulaires qui ne possèdent pas de noyau ou d'organelles) agents pathogènes classés selon leur besoin d'oxygène, leur forme et leur taille.
Bande ciliée Zone ciliée entourant les larves trochophores et contribuant à leur motilité aquatique.
Banque des graines du sol Quantité de graines dormantes présentes dans le sol et ayant le potentiel de se développer lorsque des conditions appropriées se présentent.
Banque des graines persistante Quantité de graines viables présentes dans le sol depuis plus d'une saison de germination.
Barbe Filaments parallèles insérés dans le rachis, dont l’ensemble forme le vexille (vane) et reliés entre eux par les barbules et les crochets.
Barbule Petits filaments en parallèle situés sur un côté des barbes, et maintenant les barbes en place lorsqu’elles sont accrochées aux crochets.
Barre pharyngienne Chez les Céphalochordés, structures ciliées séparant les fentes branchiales. Les cils des barres pharyngiennes créent un courant pour l'apport de nourriture et la présence de mucus sur celles-ci permet de capter la nourriture et de l'envoyer vers le système digestif.
Basidiocarpe Organe des basidiomycètes où sont produites les basidiospores par reproduction sexuée de façon exogène (quatre basidiospores formées par baside). Aussi nommé basidiome.
Basidiome Organe chez les basidiomycètes qui produit les basidiospores par reproduction sexuée. Aussi nommé basidiocarpe.
Basidiomycète Embranchement du règne des champignons. Caractérisé par leur reproduction sexuée qui produit les basidiospores.
Basidiospore Spore (n) produite de façon exogène sur le baside chez les basidiomycètes.
Battement asynchrone Type de battement qui survient lorsque les muscles sont attachés indirectement aux ailes, mais sont plutôt attachés au thorax. Une contraction des muscles alaire entraîne une diminution du diamètre de l’abdomen, ce qui entraîne un mouvement vers le haut des ailes. Ici, on a également un système neural : un potentiel d’action résulte en des contractions multiples, et donc en plusieurs battements.
Battement synchrone Type de battement qui survient lorsque les muscles sont attachés directement aux ailes et que la contraction des muscles alaires entraîne un mouvement vers le bas des ailes (et les muscles de l’abdomen se détendent). Ici, on a également un système neural : un potentiel d’action résulte en une contraction, et donc un battement.
Bec En zoologie, se réfère à la tête, bouche ou mâchoire de certains animaux, habituellement pourvu de 2 mandibules et ayant une fonction dans l’alimentation.
Benzoylurée Type d'insecticide qui est un perturbateur de mues chez les insectes, qui empêchent la synthèse de la chitine en bloquant les liens entre les unités de N-acétylglucosamine.
Bioaccumulation Processus d'accumulation d'une substance chimique dans un organisme vivant directement à partir du milieu ou indirectement par la chaîne alimentaire, dans une partie ou la totalité de leur corps. Les concentrations de la substance chimique peuvent être parfois plus élevées à l'intérieur de l'organisme que celles retrouvées dans son environnement.
Bioamplification Processus par lequel le taux de certaines substances chimiques croissent, où elles deviennent de plus en plus bioaccumulées, dans les organismes à chaque stade du réseau trophique. Augmentation cumulative des concentrations d'une substance persistante au fur et à mesure que l'on s'élève dans la hiérarchie des organismes d'une chaîne alimentaire.
Biogéographie Étude scientifique de la vie sur terre, de la répartition des espèces animales et végétales et des interactions avec la planète.
Biomatériel Un matériel (synthétique ou naturel, solide ou liquide) utilisé dans des outils de la médecine ou en contact avec des systèmes biologiques.
Bionettoyant Substances dont les ingrédients actifs sont des composantes naturelles qt qui sont utilisées pour le nettoyage.
Biopesticide Technique de la lutte intégrée et de la gestion des pestes qui consiste en l'utilisation d'un pesticide dérivé d'éléments en provenance de plantes ou qui sont analogues à des substances défensives chez les plantes.
Biotype Un groupe d'organismes ayant un génotype très similaire.
Bipédie Type de déplacement lors duquel un animal supporte son poids principalement sur ses membres postérieurs.
Bivalvia Classe d'organismes sessiles et filtreurs aquatiques appartenant au Phylum Mollusca, dont le manteau sécrète une coquille formée de 2 plaques symétriques, attachées à la charnière et ayant la capacité de s’ouvrir et de se refermer. Ils sont aussi caractérisés par la présence de 2 valves soit les siphons inhalent et exhalent.
Blastocèle Cavité creuse à l’intérieur d’une épaisse sphère de cellules, résultant de la division de cellules individuelles au cours du développement embryonnaire.
Blastomère Cellule se formant au stade embryologique hâtif (segmentation du zygote), par clivage cellulaire.
Blastopore Ouverture de l'archentéron, intestin primitif, qui, au cours de la gastrulation, aboutira à la formation de la bouche chez les organismes protostomiens, ou la formation de l'anus chez les organismes deutérostomiens.
Blastula Stade embryologique hâtif qui se compose d'une masse cellulaire creuse.
Blessure Tort physique causé à une commodité suite à la présence ou l'activité d'une peste.
Bois Protubérance osseuse correspondant à une extension du crâne et étant seulement retrouvée chez certains mammifères mâles durant la période de reproduction. Les bois sont couverts d’un velour vascularisé pendant la croissance pour permettre de nourrir l’os en développement.  Il constitue un caractère sexuel secondaire occupant un rôle important dans la sélection sexuelle (notamment pour les combats inter-mâles).
Bol alimentaire Masse d'aliments mastiqués et imprégnés de salive prêts à être avalés et digérés.
Botanique Pesticides organiques dérivés de plantes étant capables de produire des substances naturelles pour se protéger contre les insectes.
Boucle de Henlé Région du néphron des vertébrés qui conduit le filtra du tubule proximal au tubule distal et qui est responsable en grande partie de la réabsorption de l’eau et de la concentration de l’urine par des mouvements d’eau et de NaCl. La boucle s’étend dans la médulla, faisant traverser le filtra du cortex à la médulla puis le ramenant au cortex.
Bourgeonnement Mode de reproduction par voie asexuée caractérisé par une extension de l'organisme qui se sépare pour produire un nouvel individu.
Bourse Invagination dans les bras des Ophiures (phylum Echinodermata) ayant une ouverture sur le milieu externe. Cavité tapissée de cils permettant la circulation de l’eau et occupant un rôle dans l’échange gazeux (tel des branchies) et étant associée aux gonades qui y déversent leur contenu qui sera ultérieurement relâché dans l’environnement.
Brachiation Forme de locomotion arboréale dans laquelle les primates se déplacent d'une branche à l'autre en utilisant uniquement leurs bras.
Branchie Organe respiratoire des organismes aquatiques, qui est composé de plusieurs feuillets au travers desquels passe l'eau.
Branchie dermique Évagination de la surface aborale de l’épiderme des échinodermes, ventilé par l’eau saline du milieu externe et le fluide coelomique interne; agissant comme branchies.
Bras hectocotyl Tentacule modifiée pour la reproduction chez les céphalopodes mâles et qui facilite le transfert du spermatophore de son manteau vers celui de la femelle.
Bras oral Membre associé à la bouche de la méduse, permet d’orienter la nourriture.
Bréchet Extension du sternum, en forme de crête verticale qui augmente la surface d'adhésion pour l'attachement des muscles du vol.

Prochaine 1 / 2