6411384 visits

BSc (UWO), HBSc (UWO),
PhD (Laval)

Assistant Professor

Department of Biology
Faculty of Science
and
Faculty of Education
University of Ottawa

Science Education and
Science Communication
(Ecology, Evolution and
Environmental Science)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Professeur adjoint

Département de biologie
Faculté des sciences
et
Faculté de l’Éducation
Université d’Ottawa

Pédagogie scientifique et communication scientifique
(Écologie, Évolution et Sciences
Environnementales)

QuickLinks

default page

Glossaire

1 - 50 / 177 Termes
Prochaine

Jonction interlamellaire Jonctions tissulaires reliant verticalement les lamelles à l’intérieur des cténidies des Mollusques.
Complexe histocompatibilité majeur (CHM) Ensemble de gènes codant pour des glycoprotéines de surface impliquées dans la réponse immunitaire et permettant la reconnaissance du soi chez de nombreux vertébrés. Certaines particules sont libérées par ce complexe sous forme de phéromones et sont détectées par l’appareil voméronasal. Les organismes ayant des CHM complémentaires donc des systèmes immunitaires complémentaires sont plus attirés l’un à l’autre.
Hormone juvénile Hormone sécrétée par les Corpora allates et qui contrôle de développement post-embryonnaire chez les insectes.
Jonction neuromusculaire Fente synaptique formée entre l’axone des motoneurones et la fibre musculaire lors du transfert d'un influx nerveux à partir du système nerveux central pour engendrer le mouvement.
Jonction synaptique Aussi appelée synapse, elle désigne la zone où l'échange d'information entre le neurone et une cellule effectrice (glandulaire ou musculaire) ou une cellule sensorielle à lieu.
Année jachère Terme agricole qui signifie une période de temps dans laquelle une terre labourée, non ensemencée qui est laissée au repos pendant un an.
Canal éjaculatoire Organe du système reproducteur mâle chez les insectes par lequel les mâles acheminent leur sperme dans le vagin de la femelle permettant ainsi la fertilisation interne ou servant à déposer leur spermatophore.
Conjugaison a) Mode de reproduction par voie sexuée où il y a échange de matériel génétique en absence de gamètes. Après que les deux protozoaires entrent en contact, les macronoyaux disparaissent et s'ensuit une division méiotique des micronoyaux suivie de l'échange de matériel génétique entre les deux protozoaires. b) Phénomène selon lequel les insectes produisent des composés pouvant se lier à des substances toxiques produites par les plantes, les rendant ainsi inoffensives.
Jabot Renflement de l’oesophage des oiseaux, agissant comme une poche où les aliments sont entreposés en attendant d’entrer dans l’estomac pour être digérés.
Organe de Jacobson Organe chimiorécepteur situé dans le palais ou la cavité nasale de nombreux vertébrés et qui est responsable de l'olfaction chez les reptiles et de la détection des molécules non olfactives provenant des glandes apocrines chez les mammifères.
Bacillus popilliae Bacille Gram négatif qui produit des spores qui lorsqu'ingérés par les larves de scarabée japonais deviennent des bactéries actives à l'intérieur des larves qui mourront lors que la population de bactéries devient élevée et qu'elles relâchent à nouveau des spores.
Compétition spermatique Forme de compétition mâle/mâle, après la copulation, due au fait que certaines femelles ont la capacité d’entreposer le sperme dans leur tractus génital. La compétition se fait entre les différents éjaculats, pour féconder le ou les même(s) ovule(s).
Coxa Jointure entre le corps et les pattes chez les arthropodes; c'est le protopodite et donc le premier segment ou segment basal.
Estomac pylorique Troisième partie du système digestif des bryozoaires, faisant la jonction entre le caecum et le rectum. Ses parois intérieures sont ciliées, assurant le transit des éléments non digérés par l’estomac cardiaque et le caecum, les envoyant dans le rectum puis à l’anus, vers l’extérieur.
Extinctions du Pleistocène Ère qui a commencé il y a 1.8 millions d'années, et a terminé il y a 10 000 ans, avec l'extinction de la majorité des gros mammifères qui vivaient en Amérique.
Glande bulbo-urétrale Glande de l’appareil génital mâle chez les mammifères et responsable de la sécrétion du liquide pré-éjaculatoire dans l’urètre afin de faciliter le transport des spermatozoïdes.
Haptophyte Embranchement composé de 300 espèces flagellés unicellulaires ou coloniales (mobiles ou non). Présence d'haptonème (sert à la capture de particules alimentaires). Présence d'écailles sur la surface de la cellule (coccolithe). Majoritairement photosynthétiques (possèdent chlorophylles a, c modifiée et fucoxanthine).
Nicotine Alcaloïde majeur des plantes de tabac de la famille des solanacées qui agit comme un excitant des nerfs centraux et périphériques.
Nicotinoïde Alcaloïde majeur des plantes de tabac de la famille des solanacées qui agit comme un excitant des nerfs centraux et périphériques.
Ouvrière Individus non-reproducteurs responsables de la majeure partie du travail dans la colonie.
Peste bubonique Maladie causé par la bactérie Yersinia pestis (déjà Pasteurella pestis), transmise par la puce (Xenopsylla cheopis) du rat, qui constitue ainsi son vecteur de transmission.
Ptéridophyte Embranchement de plantes vasculaires (avec xylème et phloème) à reproduction sexuée par spores. La majorité des ptéridophytes sont des fougères.
Approche cladistique Approche de classification rigoureuse et objective, exclusivement fondée sur l'homologie des caractères. Elle n'inclut que les groupes monophylétiques et chaque clade se constitue à partir de tous les descendants de l'ancêtre commun qui le sous-tend.
Archéoptéryx Genre d'oiseau qu’on soupçonne être le plus vieux genre d’oiseaux sur terre, qui appartient à la sous-classe Archaeornithes (avec l'Epidexipteryx) et a vécu vers la fin du Jurassique mais est maintenant disparu.
Épithélium Couche de tissu superficielle non vascularisée, faite de cellules juxtaposées cimentées et qui est située au-dessus du tissu conjonctif (lui-même est vascularisé, qui alimente l'épithélium et sécrète la cuticule chez les annélides, arthropodes, mollusques et mammifères).
B.t. aizawai Le Bacillus thuringiensis var. aizawai est une sous-espèce de Bt qui est toxique uniquement pour les larves de plusieurs espèces de papillons nocturnes. Les protéines cristallisées produite par le Bacillus thuringiensis var. aizawai, une fois ingérées par les larves, détruisent les parois de l'estomac des insectes et ceux-ci meurent en quelques jours.
B.t. israelensis Le Bacillus thuringiensis var. israelensis, ou Bti, est une sous-espèce de Bt qui est toxique uniquement pour les larves de mouches noires et de moustiques. Les protéines cristallisées produite par le Bti, une fois ingérées par les larves, détruisent les parois de l'estomac des insectes et ceux-ci meurent en quelques jours.
B.t. kurstaki Le Bacillus thuringiensis var. kurstaki, ou Btk, est une sous-espèce de Bt qui est toxique uniquement pour les larves des insectes de l'ordre des lépidoptères. Les protéines cristallisées produite par le Btk, une fois ingérées par les larves, détruisent les parois de l'estomac des insectes et ceux-ci meurent en quelques jours.
B.t. tenebrionis Le Bacillus thuringiensis var. tenebrionis est une sous-espèce de Bt qui est toxique uniquement pour les larves du doryphore de la pomme de terre et la galéruque de l'orme (incluant l'insecte adulte). Les protéines cristallisées produite par le Btt, une fois ingérées par les larves, détruisent les parois de l'estomac des insectes et ceux-ci meurent en quelques jours.
Bacillus lentimorbus Souche du Bacillus popilliae dont les spores de Bacillus lentimorbus infectent également les larves du scarabée japonais et possiblement quelques autres insectes de la famille Scarabaeidae.
Carbamate Sels ou esters de l'acide carbamique qui agissent selon le même mode d'action que les organophosphorés, soit en inhibant l'activité enzymatique de l'acétylcholinestérase et dont la majorité fonctionne par contact, bien que certains aient un mode d'action systémique.
Carotène Caroténoïde jaune-orangé présent sous formes α et ß . A comme fonction de capter les radiations lumineuses, non-absorbées par les chlorophylles a et b, et de les transmettre.
Cellule épithéliomusculaire Cellules constituant la majorité de l’épiderme des cnidaires, et qui forment une couche protectrice autour de l’organisme et peuvent provoquer des contractions musculaires.
Cellule somatique Ensemble des cellules qui forment le corps d’un organisme multicellulaire à l’exception des cellules servant à la reproduction (cellules germinales) et étant donc produites à partir de cellules déjà existantes.
Cercaire Organisme à l'aspect de tétard caractéristique du cycle de vie des trématodes. Il dérive des rédies se situant dans l'hôte intermédiaire, qu'il quitte pour rejoindre l'hôte définitif ou un autre hôte intermédiaire.
Chlorophyte Embranchement d'algues vertes regroupant environ 17000 espèces. Grandes similitudes avec les plantes vasculaires et l'embranchement Bryophyta. Possèdent majoritairement les chlorophylle a et b et synthétisent l'amidon dans leurs chloroplastes. La division et la mobilité cellulaire représentent des caractéristiques distinctes chez cet embranchement.
Chrysophyte Embranchement des protistes englobant plus de 1000 espèces unicellulaires connues (certaines autotrophes d'autres hétérotrophes). Abondantes en fucoxanthine leur donnant la couleur jaune. Produit du chrysolaminarine comme sucre de réserve. Reproduction généralement asexuée (via zoospores), mais peut être sexuée (formation de cyste)
Cirre buccale Structures filamenteuses attachées au capuchon oral chez les Céphalocordés et jouant un rôle dans la filtration. Étant rassemblées à l'entrée de la bouche, elles empêchent certaines particules d'entrer dans la bouche en plus de posséder des papilles sensorielles.
Clivage spiral Modèle de division cellulaire, ayant lieu au cours du développement embryonnaire, caractérisé par une rotation dans le sens horaire ou antihoraire, des produits de la division cellulaire, permettant ainsi aux cellules-filles de rester dans le sillon des cellules sous-adjacentes.
Collier Partie médiane des Hémichordés qui joue un rôle dans la fixation au substrat.
Cordon latéral Vaisseau du système excréteur courant le long de chaque côté du corps des nématodes dans les champs latéraux et permettant au filtrat des cellules de Rénette de voyager jusqu’à l’extérieur par un pore excréteur.
Cristallin Structure de l’oeil qui permet de faire la mise au point de l’objet observé, le focus d’une image sur la rétine.
Crochet Filaments avec des crochets, de l’autre côté des barbes, qui s’accrochent aux barbules de la barbe adjacente, pour garder les barbes bien rangées.
Dents de lait Dents des juvéniles étant remplacées à l’âge adulte par des dents permanentes car les mammifères ont tous deux séries de dents consécutives.
Entonnoir Organe tubulaire chez les Cephalopoda, qui assure leur propulsion, en générant un mouvement rapide vers l’arrière grâce aux contractions du manteau permettent l’entrée et la sortie d’eau de l’entonnoir. L'entonnoir peut aussi éjecter de l’encre à partir du sac à encre situé dans le manteau pour le camouflage et/ou la défense.
Ephyra Jeune méduse émergeant suite à la strobilisation (bourgeonnement répétitif) du strobile chez les Schyphozoa (Phylum Cnidaria).
Eumétazoaire L’ensemble des animaux possédant une organisation tissulaire afin d’accomplir les fonctions de l’organisme. Sous-règne d'animaux caractérisés par la présence d'une lame basale collagéneuse et de tous les types de jonctions, ainsi que par un endothélium.
Explosion cambrienne Période ayant eu lieu il y a 542 et 530Ma, et caractérisée à l’échelle géologique d'une apparition soudaine des organismes multicellulaires résultant en l’apparition de la majorité des grands embranchements des métazoaires d’aujourd’hui.
Extension cytoplasmique Étirement du cytoplasme de certains platyhelminthes parasitaires (Trematoda, Monogenea et Cestoda) allant de l'intérieur de la cellule jusqu'à la couche syncitiale. Cette extension permet la diffusion des éléments du cytoplasme (mitochondries et vacuoles) vers la couche syncitiale.
Fémur Troisième segment de la patte des insectes, entre le trochanter et le tibia. Os proximal de la jambe chez les amphibiens.

Prochaine 1 / 4