6375532 visits

BSc (UWO), HBSc (UWO),
PhD (Laval)

Assistant Professor

Department of Biology
Faculty of Science
and
Faculty of Education
University of Ottawa

Science Education and
Science Communication
(Ecology, Evolution and
Environmental Science)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Professeur adjoint

Département de biologie
Faculté des sciences
et
Faculté de l’Éducation
Université d’Ottawa

Pédagogie scientifique et communication scientifique
(Écologie, Évolution et Sciences
Environnementales)

QuickLinks

default page

Glossaire

1 - 50 / 1276 Termes
Prochaine

Acide urique Déchet métabolique azoté généré suite à l’accumulation d’ammoniaque et modifié pour réduire la toxicité à l'organisme et de minimiser les pertes d'eau lors de l’excrétion chez certains organismes terrestres.
Aliment nutraceutique Des produits chimiques dérivés de la nourriture consommée en suppléments à des concentrations plus élevées que la diète seule peut fournir.
Allélochimique Substance chimique produite et relâchée dans l'environnement par une espèce et qui provoque une réponse comportementale ou physiologique chez un individu d'une autre espèce.
Ammoniaque Produit métabolique toxique, de formule chimique NH3, résultant d’une accumulation de déchêts azotés provenant de la catabolisme d'acides aminés et de protéines.
Anamniotique Vertébrés dont l’embryon n’est pas recouvert d’amnios ou d’une enveloppe protectrice telle une coquille; les embryons des anamniotiques sont seulement recouvert de quelques couches gélatineuses et sont très susceptibles à la dessiccation. Ce groupe inclus les poissons et amphibiens.
Approche cladistique Approche de classification rigoureuse et objective, exclusivement fondée sur l'homologie des caractères. Elle n'inclut que les groupes monophylétiques et chaque clade se constitue à partir de tous les descendants de l'ancêtre commun qui le sous-tend.
Aptitude phénotypique Habileté compétitive d'un génotype donné (caractères physiologiques, morphologiques et comportementaux) évaluée à partir du nombre moyen de descendants de ce génotype par rapport aux autres génotypes.
Aqueuse Qualité d'une substance dissoute dans l'eau ou contenant de l'eau.
Arche aortique Structures utilisées pour pomper le sang du vaisseau sanguin dorsal vers le vaisseau sanguin ventral, et qui constituent les principaux organes de pompage.
Écologie cryptique Mode de vie chez certains organismes qui consiste à vivre caché ou à pouvoir entrer en dormance.
Évolution endosymbiotique Théorie selon laquelle les mitochondries et les chloroplastes auraient été à l'origine des procaryotes ingérés par endocytose.
Banque des graines du sol Quantité de graines dormantes présentes dans le sol et ayant le potentiel de se développer lorsque des conditions appropriées se présentent.
Banque des graines persistante Quantité de graines viables présentes dans le sol depuis plus d'une saison de germination.
Caecum hépatique Section du système digestif des Cephalochordés en forme de poche, qui a comme fonction de sécréter les enzymes digestives pour effectuer une première digestion extracellulaire.
Canaux ioniques Protéines membranaires formant des pores à travers la membrane plasmique des neurones et des cellules musculaires. Un canal ionique peut être perméable à un ou plusieurs ions différents (sodium, potassium, chlore, calcium, etc.).
Cavité péricardique Réduction du coelome chez les mollusques qui comprend uniquement le compartiment entourant le coeur.
Cénocytique Relatif à toute structure sans cloison et qui possède plusieurs noyaux dans le cytoplasme.
Cerque Appendices situés à l’extrémité de l’abdomen de certains arthropodes et qui, chez les femelles, sont des organes sensoriels qui facilitent l’oviposition alors que chez les mâles, ils permettent de tenir le bout de l’abdomen de la femelle lors de la copulation. Ils sont généralement au nombre de trois, mais certains arthropodes en ont perdu un, et n’en gardent que deux.
Coeur systémique Organe du système circulatoire des Cephalopoda qui pompe le sang oxygéné dans toutes les parties du corps de l’organisme.
Compétition spermatique Forme de compétition mâle/mâle, après la copulation, due au fait que certaines femelles ont la capacité d’entreposer le sperme dans leur tractus génital. La compétition se fait entre les différents éjaculats, pour féconder le ou les même(s) ovule(s).
Coquille Couche protectrice recouvrant le corps de certains animaux, fruits, graines, insectes (et autres) afin de leur offrir une protection contre leur environnement. Chez les mollusques la coquille est sécrétée par le manteau.
Coup de fouet écologique Une réponse non-attendue des populations ou des facteurs biotiques qui est possiblement néfaste et qui suit une modification ou un contrôle environnemental.
Défense chimique Composés toxiques emmagasinés ou produits par certaines espèces d’animaux ou de plantes dans le but de se défendre contre de potentiels agresseurs.
Diphycerque Poisson dont la nageoire caudale est fusionnée en un seul lobe se terminant en pointe dans laquelle se prolonge le squelette axial. Typique des poissons de la classe des Sarcopterygii.
Diploblastique Se dit d’un métazoaire dont la gastrulation est incomplète et qui possède 2 types de tissus, l’ectoderme et l’endoderme. Il y a absence du mésoderme qui est remplacé par la mésoglée qui sépare les 2 types de tissus.
Effet pléiotropique Phénomène par lequel un seul gène peut influencer l'expression de plus d'un trait.
Endosquelette L’endosquelette est une forme de support physique à l’intérieur du corps d’un organisme. C’est l’opposé de l’exosquelette de certains animaux.
Estomac cardiaque Partie musculaire du système digestif des bryozoaires, servant à broyer les particules alimentaires en de plus fines particules, pour faciliter la digestion par l’estomac pylorique situé en aval.
Estomac pylorique Troisième partie du système digestif des bryozoaires, faisant la jonction entre le caecum et le rectum. Ses parois intérieures sont ciliées, assurant le transit des éléments non digérés par l’estomac cardiaque et le caecum, les envoyant dans le rectum puis à l’anus, vers l’extérieur.
Exosquelette Structure anatomique externe qui confère une rigidité et une protection aux animaux contre divers agents de l'environnement (prédation, agents pathogènes, changement de pH ou de salinité…).
Facteurs édaphiques Conditions physiques, chimiques ou biologiques d'un substrat qui peuvent avoir un effet sur les organismes et des processus qui se produisent dans ce substrat.
Fonction écosytémique Interactions entre des organismes et l'environnement physique tel que des cycles de nutriments, la production, le développement du sol, etc.
Gestion écologique de l’habitat Gestion d'activités humaines qui assure le maintien de la structure, de la fonction et de la composition des écosystèmes, afin de maximiser les bénéfices offerts par la biodiversité et les services de l'écosystème.
Glycoside cardiaque Type de métabolites secondaires produits par les plantes en défense contre l'herbivorie et qui ciblent les pompes sodium-potassium des animaux.
Groupe polyphylétique Taxon comprenant les animaux qui proviennent de deux ou plusieurs lignées ancestrales distinctes, et pouvant ne pas inclure les ancêtres de chacune.
Hépatique Embranchement de plantes invasculaires qui croissent dans des environnements humides. Le terme hépatique réfère au foie.
Hétéroïque Terme relatif aux organismes, souvent parasites, qui requièrent deux hôtes d'espèces différentes afin de compléter leur cycle de développement.
Hétérocerque Nageoire caudale d’un poisson dont le squelette axial se prolonge dans le lobe antérieur de la nageoire qui est plus long que le lobe postérieur. Type de nageoire des Chondichthyes.
Homocerque Nageoire caudale d’un poisson dont le lobe antérieur et le lobe postérieur sont symétriques; le squelette axial ne se prolonge pas dans la queue. Forme la plus commune de nageoire caudale, retrouvé chez la plupart des poissons osseux Téléostéens (Classe des Actinopterygii).
Hyperosmotique Lorsque la concentration en soluté d’une région est supérieure à celle d’une autre région. Un organisme est hyperosmotique lorsqu’il possède une concentration en soluté plus élevée que celle du milieu dans lequel il se trouve. L’eau de l’environnement aura alors tendance à entrer naturellement par osmose dans l’organisme.
Hypoosmotique Lorsque la concentration en soluté d’une région est inférieure à celle d’une autre région. Un organisme est hypoosmotique lorsqu’il possède une concentration en soluté moins élevée que celle du milieu dans lequel il se trouve. L’eau de l’environnement aura alors tendance à le quitter naturellement par osmose.
Isotonique Caractéristique des solutions possédant une concentration égale en soluté de part et d’autre d’une membrane semi-perméable, générant une pression ionique égale de chaque côté de la membrane. Relié à la notion d’osmorégulation.
Lutte écologique Approche de gestion de pestes qui s'attaque aux causes des problèmes causés par les pestes et ravageurs plutôt qu'aux symptômes de leur présence.
Maladie physiologique Condition causée par une déficience chronique en nutriments, causant une susceptibilité à une maladie chez les plantes.
Manipulation génétique Technique de la lutte intégrée et de la gestion des pestes qui consiste en le relâchement de populations de pestes modifiées génétiquement.
Monoïque Caractéristique d'un organisme possédant les gonades ou organes reproductifs mâles et femelles. Espèce chez laquelle la condition d’hermaphrodite est normale.
Moulin gastrique Agent de broyage, gésier, qui râpe les particules alimentaires lors de la digestion.
Mouvement péristaltique Type de mouvement utilisé par les Oligochètes et qui est produit par contraction alternée des muscles longitudinaux (longueur diminue et circonférence augmente) et des muscles circulaires (circonférence diminue et longueur augmente), au niveau de quelques métamères à la fois. Il y a donc des contractions indépendantes des différentes régions du corps et les soies empêchent un mouvement de recul, et force le corps à allonger vers l’avant.
Muscle oblique Muscles attachés d’un côté au bord du parapode, et de l’autre côté au cordon nerveux central et qui servent à bouger les parapodes, et permettre la respiration et la locomotion.
Nerf optique Structure de l’oeil qui reçoit l’information visuelle en provenance de la rétine et la transmet sous forme d’influx nerveux au lobe optique.

Prochaine 1 / 26