6366925 visits

BSc (UWO), HBSc (UWO),
PhD (Laval)

Assistant Professor

Department of Biology
Faculty of Science
and
Faculty of Education
University of Ottawa

Science Education and
Science Communication
(Ecology, Evolution and
Environmental Science)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Professeur adjoint

Département de biologie
Faculté des sciences
et
Faculté de l’Éducation
Université d’Ottawa

Pédagogie scientifique et communication scientifique
(Écologie, Évolution et Sciences
Environnementales)

QuickLinks

default page

Glossaire

Retournez Allez au glossaire

Muscle rétracteur

Définition

Type de muscle qui permet le rétrécissement d’une région corporelle lors de sa contraction.

Contexte

Chez les anémones (phylum Cnidaria) ce type de muscle tapisse la cavité gastrovasculaire offrant un meilleur contrôle sur le débit de digestion en modifiant la circonférence du tracte digestif. Muscle associé à la lanterne d’Aristote des Echinoidea (Phylum Echinodermata) permettant le mouvement d’entrée ou de rétraction de la dent d’Aristote. La lanterne d’Aristote arrive à broyer la nourriture ingérée par les Echinoidea par un mouvement de vas et viens (ou d’entrée et de sortie) de la dent de la lanterne, un mouvement rendu possible grâce à une combinaison de muscles protracteurs et rétracteurs.
Les bivalvia (Phylum Mollusca) possèdent également des muscles rétracteurs permettant de garder leur coquille fermée.

Étymologie

Muscle : du latin musculus qui signifie "petite souris", tiré de la ressemblance entre le mouvement du muscle et de celui d’une souris; rétraction : du latin retractio qui signifie "action de se retirer, de diminuer".

Catégorie

Cnidaria Echinodermata

Mots associés

Anglais

Retractor Muscle