6366959 visits

BSc (UWO), HBSc (UWO),
PhD (Laval)

Assistant Professor

Department of Biology
Faculty of Science
and
Faculty of Education
University of Ottawa

Science Education and
Science Communication
(Ecology, Evolution and
Environmental Science)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Professeur adjoint

Département de biologie
Faculté des sciences
et
Faculté de l’Éducation
Université d’Ottawa

Pédagogie scientifique et communication scientifique
(Écologie, Évolution et Sciences
Environnementales)

QuickLinks

default page

Glossaire

Retournez Allez au glossaire

Clitellum

Définition

Région glandulaire continue (non segmentée) de l’épiderme, ressemblant à une selle posée sur la partie antérieure de certains annélides et qui sécrète un mucus collant lors de la copulation, ainsi qu’un cocon dans lequel se développeront les larves des annélides.

Contexte

Les oligochètes et les sangsues appartiennent à la famille des Clitellates et possèdent donc un clitellum. Ils ont évolué pour pouvoir vivre hors de l’eau. Ils devaient donc développer des systèmes pour faire face aux contraintes de la vie terrestre. Le cocon, fourni par le clitellum, permet d’éviter la déssiccation et fournit les nutriments nécessaires au développement de l’embryon. Les polychètes, qui vivent toujours dans l’eau, n’ont pas de clitellum. La copulation se produit au niveau du cliltellum; les 2 vers unissent leur clitellum en sens inverse. Les Oligochaetes et Polychaete sont des organismes hermaphrodites, ainsi chaque individu libère des spermatozoïdes dans le sillon spermatique de l’autre. La fertilisation se fera par la suite dans le cocon. On parle donc d’une fertilisation double mais externe avec copulation mais sans organe copulatoire.

Étymologie

Du latin clitellae qui signifie "bât, sac de selle".

Catégorie

Annelida

Mots associés

Cocon

Hirudina

Oligochète

Polychaeta

Anglais

Clitellum