6328910 visits

BSc (UWO), HBSc (UWO),
PhD (Laval)

Assistant Professor

Department of Biology
Faculty of Science
and
Faculty of Education
University of Ottawa

Science Education and
Science Communication
(Ecology, Evolution and
Environmental Science)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Professeur adjoint

Département de biologie
Faculté des sciences
et
Faculté de l’Éducation
Université d’Ottawa

Pédagogie scientifique et communication scientifique
(Écologie, Évolution et Sciences
Environnementales)

QuickLinks

default page

Glossaire

Retournez Allez au glossaire

Caecum

Définition

Canal digestif se terminant en cul-de-sac, responsable de la sécrétion d’enzymes sous forme de mucus afin de débuter la digestion intracellulaire.

Contexte

Les caeca présentent habituellement de nombreux replis afin d’augmenter la surface d’absorption des aliments ingérés. Les mollusques possèdent des caeca qui libèrent du mucus dans leur oesophage. C’est la deuxième partie du système digestif de Bryozoa, séparant les deux estomacs. En anglais, on le qualifie de "blind gut", voulant dire "aveugle" en raison de son unique ouverture sur l’estomac. On parle de caecum chez toutes les espèces avec un système digestif développé, pour désigner une structure en cul-de-sac où prend place une partie de la digestion par des enzymes. Pluriel: caeca. Chez les mammifères herbivores, il contient des bactéries permettant de digérer les végétaux. Les herbivores possèdent un caecum bien plus grand que les humains. Les carnivores exclusifs possèdent un très petit ou n'en ont pas du tout. La différence de taille est due à la présence d'un grand nombre de bactéries qui aident à la digestion enzymatique de produits végétaux tels que la cellulose.

Étymologie

Du latin caecus qui signifie "aveugle ou cul-de-sac".